J’ai découvert ce dessert autrichien - enfin plutôt ce goûter - grâce à ma box Kitchen Trotter de novembre 2014. C’est très très facile à réaliser et c’est vraiment très bon … les garçons  se sont régalés !!! Du coup, j'ai chercher une recette que j'ai évidemment un peu modifier.

Ce plat s’appelle aussi « la crêpe de l’Empereur » parce qu’il semble que l’Empereur François-Joseph adorait ce dessert…voici l’anecdote qui est raconté en Autriche :

Lors d'une partie de chasse, l'empereur d'Autriche François-Joseph II d'Autriche et Elisabeth (Sissi) firent une pause dans une ferme tyrolienne. La paysanne, désireuse de contenter ses augustes hôtes, leur prépara une collation avec ce dont elle disposait : une pâte à crêpes, des raisins secs et de la confiture de prunes. Mais sa pâte, trop épaisse, accrocha et elle ne put la détacher de la poêle qu'en lanières. Heureusement, l'empereur et Sissi se régalèrent de ce mélange pas forcément le plus élégant à voir mais véritablement délicieux et en firent leur dessert préféré.

Dans la version bavaroise, on sert les Kaiserschmarrn avec des pommes en morceaux ou en compote plutôt qu'avec de la confiture de prunes… et aujourd'hui, en Autriche également, la version compote de pommes s'est imposée (y compris chez le célèbre Sacher).

10421308_605049749627106_5165818386683416888_n

Ingrédients :

  • 125g de farine,
  • 1 sachet de sucre vanillé,
  • 30 gr cassonade
  • 4 oeufs,
  • 300 ml de lait,
  • 1/2 zeste de citron (facultatif)
  • 30g de raisins secs,
  • 1 CS de rhum (facultatif),
  • 40g de beurre,
  • sucre glace.
  • 1 pincée de sel

Préparation :

Dans un ramequin, faire tremper les raisins avec le rhum.

Séparer les blancs des jaunes.

Mélanger au fouet les jaunes d'œufs avec le sucre vanillé et la cassonade jusqu’à obtenir une crème mousseuse Ajouter le lait et incorporer petit à petit la farine. On obtient une pâte lisse et fluide.

Monter les blancs en neige avec une pincée de sel. Ils doivent être bien ferme.

Incorporer délicatement des blancs en neige au mélange fluide. ajouter les raisins égouttés et le zeste, mélanger délicatement.

Dans une grande poêle, mettre le beurre à fondre, verser la préparation et laisser cuire à feu doux jusqu'a ce que le dessous soit bien cuit, ferme et doré. Faire glisser la crêpe sur une assiette, couvrir de la poêle et la retourner pour cuire l'autre face. Après quelques minutes, couper le Kaiserschmarrn en petits morceaux avec une spatule et laisser dorer encore un peu pour qu'il soit bien doré et croustillant.

Servir, saupoudré de sucre glace avec un peu de compote tiède parfumée à la cannelle.